La route du Gîte de Belouve

Il est 5 heures et 15 minutes lorsque le réveil sonne. Oui les vacances à la Réunion ce n'est pas tous les jours facile. Si nous souhaitons profiter des points de vue multiples de l'île il faut se lever tôt pour atteindre les sommets avant que les nuages ne recouvrent tout ce qu'il y a à voir.

Pas franchement réveillés nous nous mettons en route direction le Gîte de Belouve d'où la randonnée vers le trou de fer commence. Nous faisons alors connaissance avec un problème majeur des randonnées à la Réunion : il y a la plupart du temps 1 heure et 30 minutes de route à travers la montagne pour atteindre les départs de sentiers.

Nous roulons donc, aidé du GPS qui n'est pas très futé et tente par tous les moyens de nous faire prendre de petits chemins. Après une première tentative où la voiture a failli ne pas réussir à grimper la rue (et le frein à main n'ayant aucun effet tellement c'était raide), nous avons opté pour le grand axe. Le GPS servant uniquement lorsque les panneaux sont absents.

Le soleil a fini par se lever, mais il nous arrive droit dans les yeux. Pas toujours facile de conduire en montagne dans ces conditions ! Mais à force de persévérance, nous voyons enfin un premier panneau nous indiquant que le gîte se rapproche.

Nous arrivons enfin sur un minuscule parking ne pouvant accueillir plus de cinq ou six voitures. Le temps de prendre nos sacs et nous nous mettons en route pour le trou de fer. Il est 8 heures.

La forêt de Belouve

Le trajet pour le trou de fer propose plusieurs alternatives. C'est donc un peu par hasard que nous empruntons celui s'engouffrant de plein fouet dans la forêt. Déjà que l'île nous fait penser à un décor style Jurassic Park, ici nous sommes servis.

La forêt de Belouve La forêt de Belouve

La forêt de Belouve est un mélange tropical et provençal. Les photos son impressionnantes et peuvent parfois faire peur (nous avions nous-même quelques appréhensions de ce que nous avions pu voir sur internet) mais finalement c'est plutôt un bon moment à passer, faisant vraiment aventurier.

La progression n'est pas toujours aisée. Il y a beaucoup de racine et de boue rendant l'équilibre parfois incertain. De plus le relief est très vallonné, nous mettons donc un peu plus d'une heure et demi pour parcourir tout juste plus que quatre kilomètres.

Des planches de bois ont été installées sur le sol mais vu leur état, elles se transforment plus en inconvénients.

Le Trou de fer

Aux alentours de 9 heures et 30 minutes, nous arrivons enfin au point de vue du trou de fer, quatre autres personnes sont déjà là.

Toujours aucun nuage en vue, nous sommes arrivés à temps !

La vue est impressionnante. Nous pouvons voir une cascade s'engouffrer dans le précipice qui se situe devant nous. Mais c'est un peu frustrant de ne pas pouvoir s'approcher plus près. En venant, nous avons entendu plusieurs hélicoptères qui viennent pour voler directement dans le Trou de fer. Le point de vue doit être impressionnant mais cela reste quand même très cher et enlève le plaisir de la randonnée et de sa récompense au bout.

Ce panorama est situé dans le cirque de Salazie. Le puits présente un dénivelé vertigineux de plus de 960 mètres.

Le Trou de fer Le Trou de fer

Une fois nos photos prises nous nous remettons en route. Nous empruntons cette fois-ci un autre chemin en dehors de la forêt. La forêt nous a vraiment plu mais c'est assez fatigant de marcher en continu sur de multiples racines et de grimper ou descendre en permanence. De plus cela nous donne l'occasion de découvrir un nouveau paysage lors de notre retour.

Finalement, le chemin de retour s'avère très simple. Une piste de bois au départ, pour finir sur un sentier banal. Nous arrivons rapidement à la voiture. Le temps de manger un petit encas et nous reprenons la route. C'est assez ennuyeux cette route. La randonnée a beau être fini, nous avons tout de même encore 1 heure et 30 minutes de route pour rentrer. Avec un soleil qui se couche vers 17 heures et 30 minutes, cela gaspille beaucoup de temps sur une journée. Il faut donc prendre la route comme une sortie également et profiter du paysage à travers les montagnes (même si ce n'est pas toujours facile avec tous ces virages).

Après-midi détente

De retour à notre appartement. Nous passons réserver notre baptême de plongée. Nous ne sommes pas très rassurés à l'idée de le faire mais c'est tout de même assez tentant. Cependant le responsable du centre de plongée nous rassure.

Lors d'un baptême, nous ne descendons pas en dessous de 6 mètres c'est la loi

Vu comme ça, ça semble assez facile. En cas de problème, nous sommes à la surface en quelques secondes. Tous les jours ne sont pas disponibles. Il faut pour cela surveiller la houle afin de s'assurer que la visibilité soit suffisante pour avoir quelque chose à voir. De plus la météo étant assez incertaine par ici, les sorties peuvent être annulées à la dernière minute, dans l'intérêt de tous.

Notre réservation faite nous partons rapidement faire des courses. La barbecue allumé nous y déposons nos merguez fraîchement achetées.

Nous finissons la journée sur la plage au soleil bientôt couchant de l'océan indien. Nous avons pris un livre de sudoku et alors que celui-ci devenait de plus en plus ardu, le stylo est tombé à court d'encre !



Si notre récit vous a plu n'hésitez pas à le partager !

Et si l'envie vous prend, laissez nous un petit commentaire, cela nous fait toujours plaisir !

En route pour Cilaos >
< Pointe au sel