Aujourd'hui nous avons notre Safari Dauphin et notre soirée restaurant pour le 14 Juillet, une journée bien chargée !

Port de Saint-Gilles les Bains

Nous avons rendez-vous à 10 heures et 30 minutes sur le port de Saint-Gilles les Bains pour embarquer sur un catamaran qui doit nous emmener voir les dauphins au large des côtes.

Nous y arrivons un peu en avance afin de se laisser de la marge pour garer la voiture si jamais nous ne trouvions pas de place. Coup de chance, quelqu'un sort de sa place quand nous arrivons. Nous sommes garés juste à côté du lieu de départ alors que les parkings semblent tous pleins (pas étonnant pour un jour férié), nous pouvons nous estimer heureux.

Il nous reste à payer et retirer les billets au guichet. Nous avons simplement fait un réservation par téléphone. Lorsque nous arrivons, un panneau indique à la craie, que pour les sorties du jour il ne reste quasiment plus de places disponibles. Heureusement que nous avons anticipé en réservant.

Les billets payés et retirés nous attendons à l'ombre notre départ finalement prévu pour 10 heures et 45 minutes. A la Réunion le soleil tape fort le matin et dès 13 heures il commence à s'adoucir. Cela n'est pas très étonnant car après tout ici nous sommes en hiver et il fait nuit très tôt.

Nous guettons les bateaux rentrant au port avec impatience quand finalement le nôtre arrive. Il s'agit bien d'un catamaran mais électrique et avec un fond aménagé pour voir sous l'eau. Bien loin du bateau majestueux que nous nous étions imaginés ! Ce n'est cependant pas le coeur du sujet ici, l'important étant de voir des dauphins.

Les passagers du précédent safari descendent du bateau les uns après les autres sous le regard attentif du capitaine. Un nettoyage rapide est ensuite effectué sur les banquettes. Nous sommes alors invités à monter à bord !

Une fois l'embarquement terminé, le bateau se met lentement en route pour sortir du port. Nous passons devant des pêcheurs imperturbables devant le flux continu de bateaux qui passent.

Pêcheurs Pêcheurs

Océan agité

Une fois sorti du port, le bateau accélère jusqu'à une vitesse de 12 noeuds soit un peu plus de 20 km/h. La traînée du bateau génère beaucoup de vagues et rapidement des jets-skis s'alignent avec le bateau pour faire des sauts.

Saut à Jet-ski Jet-ski

Le bateau s'éloigne de plus en plus des côtes mais l'océan semble agité. Les vagues sont de plus en plus fortes et avec la vitesse, cela tangue de plus en plus fort également. Puis tout à coup le commandant de bord nous annonce :

Vous pouvez voir des dauphins sur la droite du bateau !

Tout le monde se précipite du bon côté pour tenter de les apercevoir. Ils restent longtemps en apnée paraît-il, jusqu'à 20 minutes. Espérons qu'ils vont vite ressortir à la surface.

Aileron de dauphin Aileron de dauphin

Nous commençons à apercevoir un aileron. Difficile à cette distance de savoir que c'est bien un dauphin et non un requin ! Il s'agit ici d'un Grand Dauphin. Nous découvrirons aussi des dauphins à Grand bec beaucoup plus joueurs que les précédents.

Robin ne se sent pas bien, il faut dire que ça tangue pas mal, surtout à l'arrêt, quand nous faisons du surplace pour l'observation. Il retourne s'asseoir au bord de l'eau.

Le bateau continue sa route et rejoint un autre spot contenant des dauphins. Ils sont assez faciles à repérer car tous les bateaux de tourisme sont agglutinés autour des points d'observation.

Plus nous nous éloignons de la côte plus l'océan s'agite et sur le bateau cela commence parfois à ressembler à des montagnes russes, avec des vagues atteignant deux à trois mètres. Robin n'y résiste pas et là c'est le drame à moitié dans la mer et moitié sur le bateau !

La gerboulade !

Un membre d'équipage vient à la rescousse avec de quoi nettoyer les dégâts nous assurant que cela arrive au minimum une fois par jour et propose à Robin d'aller s'allonger sur une banquette à l'ombre. Victoire par KO.

La croisière poursuit son cours et d'autres passagers commencent également à se sentir mal.

Nous arrivons sur la dernière partie de notre sortie, en naviguant le long de la baie de Saint Paul et c'est l'heure de l'apéro pour les passagers toujours d'attaque. Au menu samoussas et punch, autant dire qu'il faut avoir le coeur accroché pour boire ce dernier sur un bateau qui tangue sévèrement.

Ce n'est que lorsque le bateau fonce toute vapeur en direction du port que Robin émerge et revient parmi nous. L'eau est redevenu plus calme mais il n'est pas encore dans son assiette (il reprend seulement quelques couleurs). La vue est époustouflante avec ces changements de reliefs, nous avons l'océan et la montagne pour compagnie.

Il faut qu'il récupère vite car ce soir nous avons notre restaurant pour la soirée du 14 juillet. Nous avons appelé pour demander et il n'y aura pas de feu d'artifice sur Saint-Gilles et ses environs. C'est dommage mais nous aurons plein d'autres occasions pour en voir d'autres.

La Bobine

Après une après-midi de repos et notre sortie VTT de descente réservée, la soirée approche et nous nous mettons en route. Nous avons réservé à la Bobine, un restaurant en bord de plage qui nous a été chaudement recommandé !

Ce n'est pas si facile de s'y rendre car après avoir longé la route il faut s'enfoncer vers la plage via les allées de pin et l'éclairage est inexistant par endroits.

Nous finissons par trouver et nous sommes installés à une table avec vue sur la plage. Le toit est fait de feuilles de palmier (ou du moins cela y ressemble). C'est un peu dommage car le toit descend assez bas du côté plage et cache la vue du ciel. Mais en se penchant pour passer la tête nous pouvons admirer le magnifique ciel étoilé de l'hémisphère sud.

Pour le 14 juillet le restaurant inaugure des tapas en plus de leur carte habituelle. Les tapas sont regroupées en trois grandes catégories pour respecter le traditionnel entrée, plat et dessert.

Nous voulons quand même goûter au plat d'ici et nous décidons donc de chacun choisir un plat sur la carte habituelle et de se prendre une assiette de tapas froides pour tous afin de goûter. Le vin étant très cher nous restons à l'eau.

Soir de 14 juillet oblige, le service n'est pas des plus réactifs mais nos tapas finissent par arriver. Il y a de tout mais centré sur le poisson. Nous y retrouvons par exemple des hamburgers de saumon, du filet de hareng sur de la purée de tomate ou bien encore de la sardine avec de la tapenade.

Assiette de tapas Assiette de tapas

Puis c'est le tour des plats. Poisson pour certains, salade pour d'autres. Nous noterons tout de même l'excellent foie gras à la vanille Bourbon choisi par Camille !

N'ayant plus assez faim pour un dessert chacun, nous décidons de reprendre un assortiment de tapas mais sucrées cette fois-ci. Nous avons alors droit à des moelleux au chocolat, des sucettes à l'hibiscus et bien d'autres encore.

La soirée est déjà bien avancée, lorsque nous repartons l'estomac bien rempli sous les étoiles brillantes.



Si notre récit vous a plu n'hésitez pas à le partager !

Et si l'envie vous prend, laissez nous un petit commentaire, cela nous fait toujours plaisir !

VTT sur le mont Maïdo >
< Les Trois Bassins