Nous avons rendez-vous ce matin à 7 heures à la réception de notre hôtel. Il y a plein de gens qui, comme nous, attendent leur chauffeur pour se rendre sur le lieu de leur excursion.

Nous montons dans un van inconnu avec un chauffeur ne semblant pas trop parler l'anglais.

Le van se met en route et nous passons récupérer d'autres personnes dans leurs hôtels respectifs. Une fois complet, une femme nous rejoint et nous échangeons nos vouchers contre des stickers permettant de nous dispatcher en groupes en fonction de notre programme sur la journée.

Le van se met finalement en route en direction de Damnoen Saduak, lieu du marché flottant que nous sommes censés visiter ce matin.

Le choc de température entre l'extérieur où il règne 38 39 °C parfois et l'intérieur des vans où la climatisation est toujours à son maximum est éprouvant. Très vite tout le monde se met à dormir et au vu de la conduite du chauffeur dans Bangkok c'est sûrement le meilleur moyen de ne pas avoir le mal des transports.

Le marché flottant

Nous arrivons en un peu plus d'une heure et trente minutes sur le marché.

Floating market in Damnoen Saduak Le Marché flottant

La zone est surpeuplée et l'eau est remplie de bateaux. Les berges sont quant à elles saturées de stands de vêtements et souvenirs en tout genre.

C'est assez fou de voir tout cela mais nous sommes tout de même un peu déçu de la zone trop touristique au final. Il n'y a plus tant de bateaux tenus par les locaux. La majorité sont remplis de touristes qui naviguent au milieu pour prendre des photos ou bien acheter à la va-vite une coco à boire.

Nous décidons de visiter les berges et c'est ainsi que nous nous retrouvons très rapidement nez à nez avec deux énormes serpents (sûrement drogués vu leur lenteur) qu'il est possible de toucher et même de porter sur ses épaules. Trop gros défi pour nous. Regarder nous suffit amplement ! ^^

Snakes Oh My God Les fameux serpents

Nous nous attardons ensuite sur des stands vendant des pantalons. En effet nous cherchons à nous acheter des sarouels afin de mieux supporter la chaleur tout en nous protégeant les jambes des moustiques !

Nous avons lu que tout est négociable de manière générale en Thaïlande, surtout sur les marchés. Voilà une bonne occasion d'essayer !
La négociation commence d'elle même dès que vous vous intéressez à un article mais décider de partir. Immédiatement la vendeuse ou bien le vendeur sort sa calculette pour vous écrire un nouveau prix. Vous tentez alors de descendre le prix plus bas et face à son refus vous partez. C'est alors qu'elle rebaisse encore son prix. Nous n'avons pas acheté notre pantalon dans ce lieu au final, mais le soir même nous avons réussi à descendre le prix total de nos pantalons de 100 Bahts (cela représente 2,5€ environ). Cela peut sembler peu mais pour la Thaïlande nous trouvons cela pas mal et nous sommes plutôt fiers d'avoir réussi ! (puisque nous avons acquéri deux pantalons pour 8 euros)

Nous prenons un speed boat pour naviguer sur les eaux du village et rejoindre des maisons Thaï plus traditionnelles toujours habitées par des locaux. Alors que nous nous apprêtions à monter sur l'embarcadère, des cris d'affolement retentissent. Un homme sort alors de la foule sans aucune gène avec son énorme python autour du cou !

Nous montons à bord du bateau qui se met à fuser sur l'eau pour finalement arriver dans un magnifique petit village traditionnel.

Typical thaï village Village traditionel Thaï

Le pont de la rivière Kwaï

La visite terminée, nous remontons à bord de notre van qui nous emmène dans une cantine pour le lunch avant d'aller visiter le célèbre pont de la rivère Kwaï !

Nous profitons d'une pause d'une petite heure où un repas thaï nous est servi. Comme souvent il est composé majoritairement de riz et de poulet.

Enfin rassasiés, nous nous remettons en route pour rejoindre le pont en début d'après-midi.

Un musée est présent juste à côté : le musée JEATH. Il retrace les conditions de vie difficiles des travailleurs et des prisonniers enrôlés de force, pour la construction du pont. JEATH sont les initiales de "Japan, England, America, Australia, Thailand and Holland". Cela correspond aux nationalités des prisonniers travaillant sur la construction de ces 415 km de voie ferrée, en 1942. On utilisait le mot JEATH à la place de DEATH (tabou). L'ambiance règnant dans ce musée est vraiment étrange parfois plutôt glauque. Nous n'y resterons pas plus d'une heure.

Le musée nous permet tout de même d'avoir de beaux points de vue sur la rivière et le pont !

Boat on Kwaï river La rivière Kwaï

Nous partons découvrir le pont à pied afin de l'observer de plus près. A notre grande surprise, nous voyons un homme s'agiter et demander à tout le monde de se pousser sur les plateformes prévues à cet effet car un train arrive. Oui vous l'avez compris, vous visitez un pont avec un ligne de train toujours active.

Train on river Kwaï bridge Train sur le pont de la rivière Kwaï

La journée touche enfin à sa fin, il est temps de rentrer sur Bangkok. Suite à la pluie tropicale qui vient de commencer, le trafic s'est drôlement intensifié à l'entrée de la ville. Nous mettrons 3 heures et 30 minutes pour rejoindre notre hôtel.

Un petit restaurant une rue plus loin nous remet sur pied rapidement. Un délicieux PAD THAI et une bière SINGHA !

River Kwaï Bridge Le pont de la rivière Kwaï

Notre pantoum du jour:

J'ai découvert avec succès la négociation
Je me trouve dans une rue animée
Je vois des étalages remplis de vêtements colorés et de plats asiatiques parfumés
J'ai appris à oser marchander
Je me trouve dans une rue animée
Je me sens dépaysé et anonyme
J'ai appris à oser marchander
Je me suis senti fier de moi
Je me sens dépaysé et anonyme
J'ai ressenti de l'excitation et de la joie
Je me suis senti fier de moi
J'ai acquéri le pantalon que je désirais depuis longtemps à un bon prix
J'ai ressenti de l'excitation et de la joie
Je me sens apaisé
J'ai acquéri le pantalon que je désirais depuis longtemps à un bon prix
Je me suis surpris moi-même de réussir
Je me sens apaisé
Je vois des étalages remplis de vêtements colorés et de plats asiatiques parfumés
Je me suis surpris moi-même de réussir
J'ai découvert avec succès la négociation



Si notre récit vous a plu n'hésitez pas à le partager !

Et si l'envie vous prend, laissez nous un petit commentaire, cela nous fait toujours plaisir !

Le Grand Palais >
< Welcome to Bangkok