Le jour se lève et aujourd'hui nous visitons Bangkok par nous-même. Nous avons décidé d'aller visiter le Grand Palais qui n'est pas très loin de notre hôtel.

Le temps de préparer notre sac et nous voilà partis ! Nous ne prenons plus vraiment de petit-déjeuner dernièrement, cela nous manque un peu mais trouver un vrai repas consistant le matin qui n'est ni constitué de friture, ni de riz n'est pas toujours facile.

La route à prendre est située proche d'un gros carrefour, difficile à traverser vu la circulation à Bangkok. Les véhicules roulent à gauche, et malgré les feux et la signalisation, c'est plutôt la règle du plus fort qui domine. Imaginez deux voitures qui vont se rabattre sur une voie au centre, s'il y a une chance que cela passe, quelqu'un essaiera d'appuyer sur le champignon pour passer. Quand vous souhaitez traverser, que ce soit vert ou rouge c'est toujours délicat et il ne faut pas trop trainer. Les conducteurs grillent beaucoup de feux rouges sans aucune gêne.

Nous rencontrons sur notre trajet un Thaï qui se prétend professeur dans l'école située dans la rue derrière lui. Et nous annonce que le Grand Palais est fermé ce matin en raison d'une cérémonie et que nous devrions aller visiter un marché pas très loin d'ici qu'il peut nous indiquer. C'est étrange car nous avons lu que le Grand Palais était tout le temps ouvert dès 8 heures et 30 minutes. Et son école située devant nous n'a rien d'une école mais plus d'un batiment administratif de l'état. La Thaïlande peut être magnifique mais nous avons vite appris une règle majeure pour s'en sortir ici. Il ne faut faire confiance à personne, même le plus gentil des Thaïs, si vous êtes un touriste (et/ou dans un quartier à touriste), est sûrement en train de vous mentir.

Nous reprenons notre route et finissons par arriver devant le fameux Grand Palais, ouvert bien entendu. Une seconde personne,se trouvant devant le bureau de l'office du tourisme et nous assurant y travailler, tente une nouvelle fois de nous détourner de notre chemin prétextant une queue trop longue au guichet d'entrée. Habitués nous continuons notre chemin pour entrer dans le palais. Le temps de faire vérifier nos sacs et d'acheter nos billets : 10 minutes.

Nous commençons la visite par le musée de la monnaie qui expose des pièces de différentes époques à l'effigie du roi.
Le musée n'est pas très palpitant mais cela est inclu avec le billet alors autant en profiter.

Nous continuons la visite en entrant dans le Grand Palais. La cour intérieure est un ensemble de temples possédant chacun leur particularité.

Impressive point of view at Grand Palace Un des temples du Grand Palais

Nous en visitons certains qui sont ouverts au public, ainsi que l'enceinte du complexe qui abrite une fresque murale gigantesque.

Nous sentons tout de même la présence pesante des nombreux gardiens surveillant tous les visiteurs, qui ressemblent plus à une section de l'armée qu'à de banals gardiens.

L'architecture de tous ces batiments est très impressionnante et il est facile de sentir toute l'histoire qu'abrite un tel lieu.

Colorful monument at Grand Palace Un autre temple

Nous sortons de l'enceinte du palais pour rejoindre la suite de la visite. Des gardes en tenue sont en poste et beaucoup de gens se font prendre en photo avec.

Guard at Grand Palace with a boy Un garde

C'est alors que nous réalisons que nous ne sommes pas entrés dans le fameux temple du Buddha d'emeraude ! C'est un peu l'attraction phare de ce lieu. Malgré tous les panneaux No re-entry nous tentons tout de même notre chance auprès du garde responsable de l'entrée que nous devons reprendre en sens inverse.
C'est sans équivoque que celui-ci nous annonce qu'il faut que nous refassions le tour complet. Autrement dit nous devons racheter un billet ! Vu le prix du billet très élevé pour ce lieu nous sommes plutôt assez embêtés. La chance va alors nous sourire, lorsqu'un groupe de personne interpelle notre garde pour lui demander de l'aide. Après un long moment d'hésitation et avec une grosse dose d'adrénaline, nous nous engageons dans le palais sans son autorisation et fonçons tête baissée visiter notre temple.

En stress à chaque appel entendu à droite et à gauche nous faisons au plus vite. Le Buddha d'emeraude est en fait une petite sculpture de 66 cm située en haut d'un immense autel (11 mètres). Les photos et film étant interdit nous ne pouvons vous montrer.

Nous repartons alors en direction de la sortie et repassons devant notre garde favoris. Nous profitons d'un groupe de touristes passant en même temps que nous pour nous fondre dans le groupe et passer sereinement.

Notre visite du Grand Palais étant maintenant terminée, nous nous mettons en route pour un temple voisin (Wat Pho). Ce temple nous intéresse tout particulièrement car il contient dans son enceinte l'école de massage. Vous pouvez donc vous y faire masser pour un prix raisonnable et vous êtes sûrs de la formation du masseur !

Après avoir pris nos tickets, nous attendons une quarantaine de minutes le temps que des places se libèrent.

Nous sommes chacun emmenés vers un lit pour s'y allonger. Le massage peut commencer. Nous avons tous des tensions dans le corps qui sont un peu coriaces, mais qu'on se le dise, un massage thaï c'est vraiment loin d'être gentil. Pour les endroits contenant le plus souvent une contracture, croyez-nous vous aller le sentir passer. La masseuse à du demander plusieurs fois à Robin "Ok?" tellement cela peut provoquer une douleur fulgurante. Néanmoins, c'est une fois le massage effectué et la tension retombée que nous comprenons toute son efficacité !

La journée est maintenant bien avancée et nous souhaitons finir avec le temple de Wat Arun, situé derrière le cours d'eau Chao Phraya.

Nous nous rendons à l'embarcadère situé non loin. Vous avez le choix entre de nombreux speed boat, assez chers ou bien une navète publique qui ne coûte que 3 bahts (0,75 euros).

Speed boat on Chao Phraya river in Bangkok Un speed boat

Une fois l'eau traversée, nous rentrons dans le temple. Celui-ci est moins impressionnant que les précédents. Sûrement parce qu'il est actuellement en travaux de rénovation.

Dans le temple, toute sorte de personnes font la queue pour recevoir une amulette donnée par le moine présent après s'est soumis à un rituel religieux.

Il également possible de commencer sa formation de bonze pour les locaux s'ils le souhaitent.

C'est alors que nous assistons à la scène la plus improbable qu'il soit. Deux lady boys entre dans le temple et prennent un kit à présenter au moine pour devenir moine. Buddha en Thaïlande est extrêmement important et son culte est vraiment partout (jusqu'à l'autel au fond d'un supermarché). L'entrée dans un temple est donc soumis à beaucoup de respect et par conséquent tout le monde enlève ses chaussures avant d'entrer. Voilà le fin de l'histoire : les lady boys se sont pris en selfie devant Buddha dans le temple tout en faisant des smileys avec leurs doigts. Autant dire que la scène était plus qu'inattendue.

La journée touche à sa fin, nous sommes épuisés mais contents d'avoir pu visiter tout cela. Demain nous partons pour Ayuthaya et ses temples.



Si notre récit vous a plu n'hésitez pas à le partager !

Et si l'envie vous prend, laissez nous un petit commentaire, cela nous fait toujours plaisir !

Ayuthaya >
< Marché flottant et pont de la rivière Kwaï