Nous avons rendez-vous de très bonne heure au magasin d'escalade. Nos prenons donc en chemin, dans la rue, une crèpe (en fait une sorte de feuille de brique sucrée qui cuit dans l'huile) nutella banane afin de remplir nos estomacs affamés.

Une fois arrivés au magasin, nous choisissons des chaussures volontairement trop petites afin d'avoir une bonne accroche du pied lors des montées, ainsi qu'un baudrier. Les animateurs nous fournissent aussi de l'eau. Tout le monde monte alors dans le took took (nous passons de tuk tuk en Thaïlande à took took au Laos) réservé pour l'occasion et nous partons à l'extérieur de la ville. Très vite, nous arrivons près de rizières à perte de vue et notre chauffeur s'arrête à côté. Tout le monde descend, escalade le barbelé grâce à une échelle prévue pour et nous partons à pied au milieu de rizières en direction des montagnes que nous voyons au loin.

Rice field Les rizières

Après un bon quart d'heure de marche nous arrivons dans la jungle et commençons une quasi ascension sur un sol très glissant et dans un environnement très chaud et humide. Après un autre bon quart d'heure et déjà en nage nous finissons par arriver au bas des voies.
Nos animateurs s'élancent à l'attaque de chaque voie avec une facilité déconcertante afin d'y installer les cordes, pieds nus. Quatre voies sont disponibles. Deux faciles (selon les dires de nos animateurs) et un mur bien plus technique mais possédant deux voies praticables. Une des faciles est également la plus haute : 25 mètres.

Robin s'élance en premier et gravit peu à peu cette masse rocheuse, essayant tant bien que mal de trouver des prises. Arrivé au trois quarts de la voie, c'est le coup fatal, la vue sur le paysage en contrebas ! Le vertige frappe à la porte et Robin demande à descendre malgré l'insistance de l'animateur qui l'assure. Le voilà donc suspendu dans le vide avec une vue infinie sur la vallée. Qui a dit que c'était mieux de redescendre ?
La descente se fait rapidement et c'est au tour de Camille ensuite de monter. Elle finit par arriver au même endroit que Robin mais la suite est très technique et la fatigue se fait ressentir une fois arrivé à cette hauteur. Après plusieurs tentatives elle demande également à descendre tout en promettant de la réussir avant de partir !

D'autre participants s'affairent sur les autres voies. Histoire de faire une pause dans les émotions fortes, nous essayons la plus facile des voies qui de plus est située entre deux plaques rocheuses empéchant ainsi la vue d'un vide gigantesque en direction de la vallée. Tout le monde réussit ! Nous aurons au moins ça dans la poche !

Rock climbing Robin à l'attaque

Après une pause, afin de reprendre des forces et après avoir regarder les autres grimper sur leur voies respectives, Robin tente tout de même une seconde fois la voie qu'il n'a pas réussi jusqu'au bout. Le meilleur moyen d'améliorer sa peur du vide c'est de l'affronter progressivement ! Il montera un peu plus haut mais devra une nouvelle fois redescendre en raison du vertige. À 20 mètres de haut avec en plus vue sur la vallée en contrebas ce n'est pas étonnant d'avoir le ventre qui se noue !

Camille s'élance donc de nouveau, progresse très vite et arrive finalement au même endroit que lors de son premier essai. Après un long moment à chercher un moyen de monter cette dernière partie, elle s'élance ! Au prix de sacrées acrobaties elle finit par arriver en haut et devient la première personne du groupe à avoir réussi !

La séance d'escalade touche bientôt à sa fin et Camille souhaite tenter le dernier mur disponible. Celui-ci est encore plus impressionnant car même s'il est plus petit, il n'y a pas d'arbre pour cacher partiellement la vue sur la vallée ! Dans la continuité de son précédent exploit, c'est avec succès qu'elle arrive en haut.

Tout le monde range ses affaires et nous repartons en sens inverse dans la jungle sur un sol encore plus glissant qu'à l'aller. Nous progressons lentement et malgré une chute dans les rizières d'un membre du groupe, nous arrivons tous en entier au took took. Nous rentrons vers Vang Vieng. Epuisés, nous partons passer le reste de notre journée dans un des restaurants passant Friends.



Si notre récit vous a plu n'hésitez pas à le partager !

Et si l'envie vous prend, laissez nous un petit commentaire, cela nous fait toujours plaisir !

Ascension du piton et visite des grottes à Vang Vieng >
< Vang Vieng